En plus des abeilles mellifères, il y a en Suisse de nombreuses espèces sauvages d’abeilles, de guêpes et de bourdons. Leurs prestations pour l’agriculture et la nature ne pourront jamais être estimées à une valeur suffisamment haute. Tout ce peuple d’insectes utiles est cependant affaibli, mis en déroute ou assassiné par les pesticides. Le bio crée quant à lui des écosystèmes pour tous ces petits auxiliaires – et il renonce à tous les pesticides de synthèse pour ne pas leur nuire.